Historique

La Fondation Marie-Vincent a été créée en 1975 dans l’objectif initial de combler les besoins criants du Centre Marie-Vincent, fondé dix ans plus tôt par Marguerite Séguin-Desnoyers.

Dédié à l’origine aux enfants de 5 à 12 ans présentant d’importants problèmes socio-affectifs, ce centre offrait des services en scolarisation, des services sociaux et des services en psychologie.

La Fondation Marie-Vincent a organisé avec succès des campagnes de collecte de fonds afin de permettre au Centre Marie-Vincent de venir en aide à un plus grand nombre d’enfants.

En 1994, suite à l’implantation des Centre jeunesse par le gouvernement du Québec, la Fondation s’est dissociée du Centre Marie-Vincent. Gestionnaire d’un fonds important, la Fondation Marie-Vincent a ainsi redéfini sa mission pour rejoindre tous les enfants de 12 ans et moins victimes de toute forme de maltraitance, incluant l’agression sexuelle.

En 2005, dans le souci de répondre à l’insuffisance des services spécialisés adaptés aux besoins des jeunes victimes d’agression sexuelle, la Fondation Marie-Vincent a créé le Centre d’expertise Marie-Vincent et la Chaire interuniversitaire Marie-Vincent sur les agressions sexuelles envers les enfants.

En 2012, tenant compte de l’extrême vulnérabilité des enfants de 12 ans et moins victimes d’agression sexuelle et considérant la nécessité d’assurer la pérennité du Centre d’expertise Marie-Vincent comme ressource incontournable pour les victimes et leurs proches, la Fondation Marie-Vincent a reprécisé sa mission et a fait de l’agression sexuelle son unique cause.